samedi 15 décembre 2012

Redbull Lighthouse to Leighton 2012


Lighthouse to Leighton est une course de kite disputée annuellement à Perth. Ce qui fait de cette course un évènement exceptionnelle est le trajet; de Rottnest Island, île située à 20 km de Perth, à Leighton Beach.

 
View Rottnest to Leighton in a larger map

La course était disputée samedi le 15 décembre et Isabelle y participait avec l'équipe IKON.


Seulement après quelques minutes de course les spectacteurs aperçoivent déjà les kites au loin.


Le gagnant arrive ensuite très rapidement, franchissant les 20 km en moins de 26 minutes


On aperçoit les premiers riders IKON tout juste derrière. La lutte sera chaude en Chris et Ben pour la première place IKON. Christian arrivera premier de justesse en stoppant le chrono en dessous de la barre des 30 minutes.


Par la suite, Benjamin et Luc croisent la ligne d'arrivée:



 Seb le breton effectue une superbe manoeuvre tout proche de la ligne d'arrivée pour pouvoir gagner quelques places.


Et célèbre à sa façon:


Il est suivi de Ludo qui était pendant longtemps avec le peleton de tête grâce à un départ canon, mais n'a pas été en mesure de garder le rythme toute la course.


Tout de suite derrière se trouve Isabelle, qui aura été au centre d'une chaude lutte pour la 2ème place chez les filles mais qui arrivera 3eme, à quelques secondes de la deuxième place.



Au final toute l'équipe est contente, la journée fut incroyable et ils ont tous déjà hâte à l'an prochain.



Plus de photos disponible ici

* les chronos et les positions officielles ne sont pas encore sorties, je modifierai l'article lorsque j'aurais les temps exacts.

mercredi 19 septembre 2012

Beach Creds vs Street Creds

Beach Creds vs Street Creds


Pour ceux et celle qui ne parlent pas le langage de la rue comme moi, par creds on parle de crédibilité, de respect dans les différents milieux. Dans le coin gauche, le style plage: longs cheveux, collier totem, beach shorts: king of the beach. Dans le coin droit un style beaucoup plus urbain, apparence léchée, vêtement fashion, marque griffée, chaussure pointue: la classe quoi. Les deux styles possédant chacun des avantages et des inconvénients, voici une analyse détaillée pour vous.


Beach creds
  1. Ce style possède un extra protection +2 contre le soleil, ce qui peut être pratique en plein mois de janvier (hémisphère sud !)
  2. Il impose une forme de respect lors d'activités nautiques tel le surf ou le kite
  3. Ce style est également caméléon, pouvant se changer facilement en portant un bandeau, un cerceau ou en attachant les cheveux.
  4. Permets l'utilisation abusive du shaka, pour n'importe quelle circonstance
Street creds
  1. Ce style donne une impression de propreté (en comparaison au précédent) qui peut être utile dans un contexte social.
  2. On peut également mentionner que ce style et un peu plus "eco-friendly"; une quantité moindre de produits sont nécessaires pour l'entretenir.
  3. Permets l'entrée n'importe où ( bien que faire l'épicerie pied-nu est commun à Perth, il est difficile de rentrer dans un bar avec des sandales)

Vous êtes bienvenue!

samedi 8 septembre 2012

Un an en Australie


"Le temps passe vite, surtout quand on s'amuse " pourrait être la phrase qui résume le mieux la dernière année passée ici.


Les premières semaines furent les plus difficiles. Sans emploi et ne connaissant pas beaucoup de gens, nous passions la majorité de notre temps à la maison à regarder la pluie, en espérant recevoir un appel pour du boulot.
Ce qui a vraiment changé notre vie ici fut le kite. À l'origine, nous avions essayé de faire du kite aux îles Cook, mais après s'être fait expliquer les mesures de sécurité et le matériel de base, le vent avait disparu, annulant du même coup le reste de la leçon. Pour que tout le monde comprenne mieux, c'est l'équivalent du jeune qui rentre la première fois du côté conducteur d'une auto, met sa ceinture et se fait dire que c'est terminé, car la voiture n'a pas d'essence ... franchement décevant!
Du coup, nous nous étions fait dire que Perth était un paradis pour le kite, mais dans ma tête, nous avions autant de chance d'en faire que du base jumping... et pourtant...


Les journées d'hiver, l'an passé à Perth était plutôt étrange. La météo changeait entre averse folle et gros soleil tout les 10-15 minutes... comme si quelque chose était déréglé là-haut. Durant un 15 minutes de soleil, nous avions décidé d'aller faire une marche non loin de la maison, question de faire sortir les lions de leurs cages. Alors que nous étions au bord de la plage, nous aperçûmes le magasin de kite de Darren. Nous y sommes entrés, juste par curiosité. Nous avons commencé a discuter avec Darren à propos de l'équipement , des leçons et du fait qu'un québécois enseignait à son école. Une dizaine de minutes plus tard, sans vraiment le réaliser , nous quittions l'établissement avec 3 leçons pour Isa (ai-je besoin de mentionner que Darren est un excellent vendeur). C'est par la suite grâce au kite, sur le bord de la plage, qu'Isa a rencontré Christian et Sara, un couple de Québécois, fraichement arrivés de Melbourne, déménagé à Perth entre autres pour le kite. Je peux dire que 90% des gens avec que nous fréquentons maintenant proviennent de ce milieu. Et la plupart habitent à Scarborough, une banlieue à une dizaine de kilomètres du centre-ville connu pour ses plages et son style décontracté.


View Scarborough WA 6019 in a larger map

C'est un peu par hasard que nous sommes atterri à Scarbs, mais on pourrait difficilement souhaiter habiter ailleurs pour l'instant. Le plus difficile reste de faire que le bord de l'eau, les plages, les pique-niques et les couchés de soleil ne deviennent pas part de la routine, comme c'est arrivé à trop d'Australiens qui ne viennent que très rarement à la plage.



Les prochains mois nous promettent beaucoup d'actions. Les parents d'Isabelle viennent nous visiter en novembre, nous planifions refaire un court voyage en Western Australie pendant les vacances des fêtes, un voyage en Nouvelle-Zélande en février et peut-être même le retour de max à Perth. Ce dernier était venu nous rendre visite l'an passé et avait vraiment aimé ce que Perth et les environs avaient à offrir comme qualité de vie. Étant dans le domaine minier, la transition professionnelle serait très facile.

mardi 24 avril 2012

Soleil,Surf et Kangourou



Le temps file et l'été cède tranquillement sa place à l'automne. En effet, il fait maintenant beaucoup moins chaud le matin (10C-14C) et nous sommes même obligés d'utiliser toutes les couvetures afin d'être au chaud dans le lit ( habitude que nous avions perdue cet été). Les journées de 30 et plus sont maintenant terminées et le maximum oscille habituellement entre 24-27C. Je me console en me disant que nos journées d'automne sont probablement l'équivalent d'une journée normale d'été au Québec.
Le plus difficile pour le moral reste que les journées raccourcissent, et qu'il n'y a plus de vent pour faire du kite ( particulièrement difficile pour Isa). Le surf a donc remplacé le kite et les BBQ tard le soir se font de plus en plus rares. Au moins, nous avons toujours les couchés des soleils sur la plage à quelques coins de rue de la maison. Les journées de pluie étant rare, nous pouvons encore profiter de ce spectacle gratuit tous les soirs.


Rue menant vers l'océan


Petites vagues de fin de journée

Horizon vue de la maison

Un plus plus tôt ce mois-ci nous sommes redescendus à Margaret River pour aller au Telstra Drug Aware, une compétition de surf qui cette année, regroupait plusieurs des meilleurs surfeurs au monde. En effet, je pense que plusieurs surfeurs qui n'avaient pas l'habitude de venir à cette compétition ont fait une exception pour cette année afin d'aider la région, récemment ravagée par un feu de forêt.

Draws de la compétition

La compétition a donné lieu à plusieurs prouesses, mais un fait marquant reste la demi-finale de Occy. Mark Occhilupo est un surfeur australien qui est rentré sur le circuit mondial à 17 ans. Prétentieux, il était au top du classement, mais n'a jamais gagné la coupe du monde. Ayant des problèmes de drogues, de poids et de motivation, il se retire du circuit de la coupe du monde et sombre dans l'oubli. Il revient néanmoins en 1999 avec une nouvelle attitude, zen et végétarien, plusieurs ne croyaient pas qu'un vieux de 33 ans avait une chance de remporter la coupe du monde ( il faut noter que c'est avant la série de Kelly Slater). Il persévère et gagne le championnat cette année-là.

Occy se préparant pour sa "heat"

Occy avait été invité à la compétition de cette année, mais ce dernier étant à la retraite et ayant maintenant 45 ans, les organisateurs l'avaient plutôt invité pour sa notoriété passée que pour ces capacités à gagner la compétition.



Nous avions loué un chalet avec des amis afin de passer la fin de semaine à Margaret River et nous avons eu de la petite visite sur l'heure du souper.



Ça faisait du bien d'en voir vivant plutôt qu'en roadkill le long de la route :).




vendredi 6 avril 2012

Poutine Australienne

On peut sortir le Québecois du Québec, mais on ne peut sortir le Québec du Québécois. L'idée de faire une poutine me trottait dans la tête depuis longtemps, mais des trois ingrédients essentiels, le fromage était le plus difficile à se procurer ou à trouver un substitut en Australie. 


Sans plus tarder, voici la recette de la poutine australienne ou de l'expat:


Ingrédients:

- Frites
- Fromage haloumi: fromage Chypre qui ressemble fortement au fromage "squick squick" ayant le même gout et émettant le même son. 

Étapes:

- Faire la sauce
- Faire cuire les frites
- Couper le fromage
- Assembler

Résultat:


Le résultat est très ressemblant à la recette originale et permet d'assouvir sa soif de poutine en attendant la prochaine visite au Québec.

Si vous avez une recette de poutine pour les gens à l'extérieur du Québec, n'hésitez pas à la partager avec tout le monde dans les commentaires.

mercredi 22 février 2012

L'Australie, beaucoup plus évolué que le Canada

Quelqu'un m'a fait remarqué la semaine dernière que l'Australie possédait une pièce de 20 cents ornée d'un côté d'un portrait - peu flatteur- du jeune couple royal ( en fait, de loin, la pauvre Kate Middleton ressemble à Miss Piggy). La pièce n'est pas un item de collection, mais quelque chose de commun que l'on peut retrouver dans sa poche, sans même le savoir.




Immédiatement, je me suis demandé si le Canada, compagnon du Commonwealth, avait une pièce équivalente; particulièrement après que le jeune couple royal ait fait l'honneur au Canada d'être le premier pays visité lors de leur voyage de noces. J'ai visité le site de la monnaie royale canadienne afin de voir ce qu'il en était et fut très surpris par mes découvertes.

Premièrement, oubliez le principe de pièce de monnaie commune, le Canada possède 3 pièces avec une image du couple royal, mais vous n’en avez probablement aucune. La première est une pièce de 20 $ (wtf) qui vaut 105$. Au moins, pour ce prix-là, ils ont réussi le portrait sur la pièce.



Bon, comme vous le remarquez, en plus d'être orné d'un portrait plus flatteur, un petit cristal représentant la bague de fiançailles de saphir de Kate est encastré dans la pièce. En plus, leurs noms sont gravés sur le côté. Pour ceux qui ont des goûts un peu plus sophistiqués, une pièce similaire en or de 200$ existe. Par contre, cette dernière vaut 1200 $, la rendant encore moins accessible.

La dernière pièce en est une de 25 cents, avec une représentation couleur du couple. Ce qui est étrange avec cette pièce est la description faite sur le site.




... un souvenir pour tous les admirateurs de la monarchie ??? J'aimerais mieux la pièce commémorative de Kim Jong Il : un souvenir pour tous les admirateurs de la dictature ou la pièce commémorative de Kim Jong 2 : un souvenir pour tous les admirateurs d'erreurs de lectrice de nouvelle...


Et voilà, aucune pièce du couple royale n'est en circulation pour tous au Canada... surprenant quand on sait que Stephan Harper place des portraits de la reine partout...

Dimanche


Présentement à Perth, le gros débat concerne l'ouverture des magasins le dimanche. Les petits magasins se plaignent qu'ils seront obligés d'ouvrir pour concurrencer les gros, mais qu'ils perdront de l'argent...cela sonne comme un débât que nous avons déjà eu au Québec. Effectivement, la loi 59 adoptée il y a 20 ans permettait aux commerces d'ouvrir le dimanche...

samedi 4 février 2012

Australia Day

Le 26 janvier dernier, nous avons vécu notre première fête nationale de l'Australie. Cette année, le jour férié tombait un jeudi; nous avons donc pris le vendredi de congé et sommes partis en camping dans le sud afin de profiter d'une fin de semaine de quatre jours et de températures un peu moins chaudes. C'est la voiture chargée de tous nos jouets (kite, planche de kite, planche de surf) que l'on fuit le 42C de Perth pour quelques jours.




Margaret River est une petite ville à 3h30 au sud de Perth. Le village s'étend sur une petite rue principale regroupant des commerces bigarrés tels que des restos chics, des boutiques de surfs, des fish and chips. Margaret River est également connue pour ses plages et ses vagues de surf. En fait, l'ASP (Association of Surfing Professionals) y tient une compétition à chaque année regroupant les meilleurs surfeurs au monde. Eh non, ce n'est pas encore terminer, la région est également la plus grande productrice de vin en Western Australia; avec au dessus de 140 vignobles ! Tout un cocktail pour notre premier australia day !

En arrivant prêt du camping, on constate rapidement le ravage d'un récent feu de forêt. En novembre dernier, les autorités responsables des forêts ont autorisé un feu contrôlé lors d'une journée de fort vent. Résultat: une partie de la région a brûlé et plusieurs maisons ont également été détruites. Il est étrange de constater que sur une rangée de maisons, uniquement une au milieu a été brûlée tandis que les autres n'ont eu aucun dommage. Il est également frappant de remarquer que le camping n'a aucun BBQ au gaz, très populaire ici. Ce dernier a plutôt plusieurs BBQ préhistoriques, où l'utilisateur doit allumer un feu et faire cuire ses victuailles sur une plaque. Les BBQ préhistoriques ont bien attendu la caractéristique d'avoir quelques trous; nous avons été obligés d'éteindre quelques petits feux, apparus suite à la chute de braise.

Lors de l'arrivée au camping, nous constatons également que notre emplacement est le voisin des chalets, occupés en cette fin de semaine du Australia day par une bande de jeune Bogan. Wikipedia définit les bogans comme suit :

The term bogan is Australian and New Zealand slang, usually pejorative or self-deprecating, for an individual who is recognised to be from a lower class background or someone whose limited education, speech, clothing, attitude and behaviour exemplifies such a background.

La photo ci-dessous est un example de ce type de personnage, par contre, nos voisins pour cette fin de semaine étaient l'édition 1990 plutôt que celle de 1972.



Notre première journée complète fut en partie passée à la plage à faire du surf, ou devrais-je plutôt dire essayer de faire du surf, car la difficulté de l'activité, jumelée aux vagues de Margaret ne donnaient pas les meilleurs résultats. Nous sommes par la suite été voir le couché du soleil au spot où les meilleurs au monde viennent en faire.


L'activité est une leçon d'humilité quand on réalise la grandeur des vagues que les experts surfent. Sans exagérer, elles sont au moins 10 fois plus hautes que celles dans lesquels s'amusaient les débutants que nous sommes quelques heures auparavant.



Après une petite saucette matinale le lendemain, nous avons passé une partie importante de notre journée dans les brasseries et les vignobles entourant Margaret River.




La journée se termina avec une petite session de kite. En s'éloignant légèrement du bord, les vagues commençaient à être assez grosses; deux vagues pouvaient nous frapper simultanément, une venant de la gauche et l'autre de la droite. Ces conditions rendaient la navigation plus difficile, pour quelqu'un comme moi, qui n'avait aucune expérience dans une situation semblable. À un certain point, une vague me servit de tremplin pour un saut accidentel de 2-3 mètres (pieds??), qui se termina par un miraculeux atterrissage réussi.... la chance du débutant.



Pour notre dernière journée de la fin de semaine, nous sommes descendus à Augusta, dans l'espoir d'avoir une bonne session de kite sur la rivière. Sur la route, nous nous sommes arrêtés à Hamelin Bay, une plage à 10 km d'Augusta, où on peut admirer des raies. Ces dernières se tiennent en eau peu profonde, et il est facile de les voir; et de les caresser pour les plus intrépides.



Arrivés à Augusta, on constate que les conditions de kite ne sont pas excellentes. Kimme et moi décidons donc d'aller visiter le phare au cap Leeuwin. Ce cap marque la séparation entre l'océan du Sud et l'océan Indien et le phare est le point le plus sud-ouest de l'Australie.


Au sommet du phare, les vents de plus de 100km/h étaient décoiffants !


Plus de photos sont disponibles ici.